Courrier des lecteurs

Anne-Lise Robert-Nicoud, habitante de Vernier a réagi à l’annonce de la neutralité en carbone de l’aéroport de Genève (Tribune de Genève, 26.01.18) :

L’aéroport de Genève annonce fièrement le 26 janvier 2018 que son bilan carbone a reçu la note 3+ et que, grâce à son achat de droits d’émissions en 2017, il va pouvoir financer des projets en Chine et au Kenya. Génial ! on est contents pour eux.

Et pour la pollution engendrée par les décollages et atterrissages au-dessus de nos têtes, on fait quoi ? On demande aussi à la Chine et au Kenya d’accueillir nos vols ?

Anne-Lise Robert-Nicoud