Courrier des lecteurs

Renaud Dupuis s’est exprimé sur le bruit incessant provoqué par l’aéroport dans une lettre des lecteurs parue le 3 octobre 2017 dans dans la Tribune de Genève :

Nous sommes tous riverains de l’aéroport!

Faut-il le rappeler, Genève a un aéroport qui, depuis sa création en 1920, est devenu toujours plus urbain au fil des années avec l’extension des habitations, en Suisse et en France voisine. Or, Genève n’a pas, comme d’autres grandes villes, la possibilité de « repousser » son aéroport en dehors des zones urbaines et il faudrait donc en tenir compte, ce qu’ignore la direction de l’Aéroport, le gouvernement genevois et le Conseil fédéral qui ne pensent qu’à sa croissance économique sans se soucier des habitants de Genève.

En effet, de part les changements de trajectoire opérés, ce n’est plus uniquement la rive droite qui est impactée par le bruit, mais également tous les bords du lac de la rive gauche avec la réfraction du bruit sur celui-ci. L’impact sonore n’est évidemment pas le même que sur la rive droite mais de plus en plus d’habitants de la rive gauche, réveillés dès 6 heure du matin par le premier décollage, commencent à prendre conscience du bruit incessant que produira l’aéroport si un frein n’est pas mis aux prévisions inconsidérées de celui-ci pour 2030.

Renaud Dupuis